Le Jardin des Farfalous

Le monde de la création de poupées, ours et elfes de collection...

18 mars 2017

autour du savon..chez Marius Fabre...

IMG_4653

IMG_4419

IMG_4422

IMG_4633

IMG_4665

IMG_4424

IMG_4642

IMG_4640

IMG_4635

IMG_4655

IMG_4662

IMG_4661

IMG_4659

IMG_4656

 

 

IMG_4666

IMG_4650

IMG_4421

Posté par ceciletfarfalous à 09:27 - Commentaires [7] - Permalien [#]

Commentaires

    Coucou ma Cécile ça devais sentir très très bon dans cette boutique comme chez Jaques Briochin ! A bientôt ma Cécile gros gros bisous ♥

    Posté par HEIDI, 18 mars 2017 à 11:14
  • merci pour ce superbe reportage sur le savon.... l'odeur était presque là.... avec des objets de tous les jours, tu fais de très belles photos....
    de très gros bisous à vous 2
    à bientôt
    domie

    Posté par domie, 18 mars 2017 à 12:29
  • A la bourre ce matin ,trop de choses à faire .C 'est de l 'authentique ,du pur du vrai et ça sent bon .Très belles photos ,.Bon week-end Cécile .Bisous Béa

    Posté par Bea, 18 mars 2017 à 12:45
  • Bonjour....
    Hum..... ça sents bon..... c'est du vraie savon....
    Bisous ma chérie...
    Maria Rosalia

    Posté par Maria Rosalia, 18 mars 2017 à 16:02
  • Un parfum de soleil...

    Bisous brodés,ooh,tu me fais plaisir,j'adore ce produit de beauté si simple,c'est le sud chaque fois que je l'utilise,c'est ma petite boutique bio qui me le fourni...j'apprécie ton reportage,il me met dans le "bain" ih ih,trop comique,un grand merci,excellent we à toutes,plein de bisous,Mariange.

    Posté par Mariange, 18 mars 2017 à 19:09
  • Une jolie découverte que cette boutique,merci pour la visite,tu as de belles adresses...
    Bises et bon dimanche

    Posté par Nath, 18 mars 2017 à 20:52
  • Avec ces photos on semble sentir le parfum de ces savons...ummm, ça sent bon...
    Et où est qu'est cette maison? Cet été à Grasse nous avons visité Fragonard et Galimard, je entendu parler de Marius Fabre mais je ne sais pas où est qu'on fait ces savons, ils semblent très intéressants...!

    Posté par Sara Bagés, 18 mars 2017 à 21:55

Poster un commentaire